rangement-drole Est-ce que vous connaissez cette expression « Plus il y a de calme dans la chambre d’enfant, plus nous avons peur d’y rentrer ». Et c’est vrai que votre petit diable peut provoquer un véritable cataclysme en 15 minutes chrono s’il reste tout seul avec ses jouets. Mais cela n’est pas de sa faute. Pour les enfants, en effet, le fait que règne un certain chaos dans sa chambre est aussi naturel que l’importance du rangement pour les adultes. C’est à nous, parents, de les guider à travers ce désordre, de leur apprendre à ranger, à trier, à nettoyer, et même à organiser une vraie culture de consommation des jouets. Ceci est d’autant plus important que notre capacité, en tant qu’adulte, à tolérer le désordre diffère d’un individu à l’autre selon l’éducation que nous avons reçue, selon le contexte dans lequel nous avons vécu notre enfance et que, par conséquent, nous ne sommes pas toujours très objectifs quant à accepter la nécessité pour un enfant d’évoluer grâce au chaos. La question à laquelle nous allons tâcher de répondre dans cet article est : comment apprendre à nos enfants à ranger plus efficacement et plus rapidement ?

Une chambre d'enfant en désordre

La surconsommation des jouets : d’où vient-elle ?

Ah, les jouets ! Nous ne pouvons pas pousser les murs de notre maison ou de notre appartement et pourtant, chaque année, il y en a de plus en plus. Ce phénomène de surconsommation des jouets a commencé il y a une cinquantaine d’années, durant la période de l’après-guerre, marquée par une croissance démographique forte et une augmentation du pouvoir d’achat des français. Ceci favorise le développement du marché du jouet en plastique, matériau qui fascinent les contemporains de l’époque, et l’enfant, principale cible de ce marché émergeant, devient peu à peu le symbole de la consommation moderne. L’«enfant roi» est né ! Lors des différentes crises économiques qui se succèdent à partir de la fin des Trente Glorieuses (marquée par la crise liée au choc pétrolier de 1973), le marché des jouets fait systématiquement partie des rares secteurs épargnés par le ralentissement de la consommation. En effet, les parents, les grand-parents, les marraines et les parrains ainsi que les amis ne veulent pas toucher à ce privilège « sacré » de l’enfance qu’est le droit au jouet et l’enfant-roi peut ainsi continue à se creuser la tête : « Mais de quel nouveau jouet ai-je encore besoin ? »

Une bibliothèque pour le rangement
Bibliothèque enfant Asoral, disponible sur BambinsDeco.com.

Selon les psychologues, dans nos sociétés contemporaines, il existe de nombreuses explications quant au fait que ce phénomène de surconsommation des jouets perdure aujourd’hui. Les parents sont, en effet, de moins en moins présents pour diverses raisons telles que l’explosion du modèle traditionnel de la famille nucléaire (concurrencée par la multiplication des familles monoparentales, recomposées ou homoparentales suite aux divorces et à l’émancipation des couples homosexuels) et la forte évolution du travail des femmes (accès aux postes à responsabilités etc.). Une certaine forme de culpabilité les poussent alors à tenter d' »acheter » l’amour de leurs enfants en pensant pouvoir ainsi compenser leur absence. Enfin, parfois les adultes ont simplement envie ou besoin de retourner en enfance et font un transfert en achetant à leurs enfants des jouets qu’eux-mêmes ne pouvaient pas avoir à leur époque, soit parce qu’ils n’existaient pas soit parce que leurs propres parents n’avaient pas les moyens de les leur offrir. Mais quelle qu’en soit la cause, la psychologue Sophie Marinopoulos pense que le fait de posséder trop de jouet peut, paradoxalement, empêcher l’enfant de jouer. En effet, face à un choix trop important, la capacité de l’enfant à choisir peut être altérée et, du coup, il ne va pas réussir à se concentrer sur un jouet en particulier et va le délaisser rapidement pour passer au suivant. Dans un tel contexte, les enfants ne parviennent pas à créer de véritable relation avec leurs jouets. Écoutez les explications de Sophie Marinopoulos dans la vidéo ci-dessous.

http://www.psychologies.com/Planete/Societe/Noel/Articles-et-Dossiers/Noel-trop-de-cadeaux

http://www.essentielle.be/famille/des-cadeaux-oui-mais-sans-exces-26256.html

Quand nos maisons deviennent de véritables magasins de jouets

Mais les jouets sont là, ils sont partout, finissent par nous envahir et, petit à petit, notre maison ressemble de plus en plus à un véritable magasin de jouets… Les nounours et les lapins en peluche voyagent du salon à la cuisine dans des voitures de toutes marques et de toutes couleurs, les oreilles des éléphants, les vêtements des poupées jonchent notre sol et il est très difficile de mettre fin à ce tourbillon matériel qui, peu à peu, dévaste notre lieu de vie… Voilà quelques conseils pour réussir à mieux ranger les jouets dans les chambres d’enfants et dans toute la maison mais aussi, et surtout, pour apprendre à l’enfant à garder ses petits trésors rangés.

Le rangement des poupées

Supprimer ce qui n’est plus de leur âge

* Faites régulièrement le point sur les jouets auxquels jouent vos enfants à une période donnée. Vous pourrez alors cacher dans une boite les jouets avec lesquels l’enfant ne joue pas en ce moment. Vous allez gagner un peu d’espace libre et puis, progressivement, il va oublier ces vieux jouets et sera de nouveau content de les retrouver plus tard, comme s’ils étaient tout neufs.

Une chambre enfant bien rangée

Faire le vide et renouveler

* Enlevez les jouets qui ne sont plus de son âge, qui ne correspondent plus à ses besoins actuels. Si vous ne planifiez pas d’avoir d’autres enfants, offrez-les à des membres de votre famille qui pourraient en avoir besoin ou bien faites-en don à la crèche, à la garderie, à la Croix Rouge, à un orphelinat etc. Vous pouvez également proposer à votre enfant de les vendre lors d’un vide-grenier ou un bric-à-brac. Cette dernière idée peut être une bonne solution pour éviter une crise car, en général, les enfants sont contents de gagner un peu d’argent de poche par eux-mêmes pour pouvoir s’acheter un nouveau jouet (c’est un moindre mal puisque vous vous débarrasserez ainsi de plusieurs vieux jouets contre un seul).

Trier et organiser

* Triez régulièrement les jouets selon leurs caractéristiques fonctionnelles. Par exemple, la dînette (petites casseroles, fourchettes, tasses etc.) iront dans un rangement identifié « Cuisine », les tambours, les maracas ou la guitare échoueront dans la boîte « Musique » etc. Il existe tellement de thématiques différentes que vous n’aurez aucun mal à effectuer ce tri : « peluches », « docteur », « jeux en bois », « poupées », « jeux de construction » etc. Les jouets pour lesquels vous ne trouvez pas de catégorie pourront, quant à eux, être rangés dans une boîte « vrac ». Le rangement des jouets par catégorie
Collez une étiquette portant le nom de la catégorie sur chaque boîte de rangement. Dans la majorité des cas, l’enfant participera avec plaisir à ce genre d’activité. De plus, c’est stimulant pour l’apprentissage de la lecture, de l’écriture et aussi pour sa créativité si, par exemple, vous lui demandez de faire un petit dessin que vous collerez sous l’étiquette. Avec ce mode de rangement, vos enfants ne vont plus balancer tous les jouets par terre ou vider toutes les boites en cherchant un jouet ou un jeu précis. Progressivement, avec votre aide au départ, il prendra la boite nécessaire sans mettre le bazar partout. Et puis, quand il a sorti une boite, il faut apprendre à votre enfant à ne pas commencer à en vider une autre sans avoir d’abord rangé la première. C’est une règle qu’il est primordial d’établir dès le départ.
Ce petit « contrat » passé avec lui devrait vous aider à faire durer ce mode d’organisation dans le temps. Vous allez voir, avec le temps, l’enfant rangera plus facilement car il n’aura pas à tout ramasser d’un seul coup mais seulement une petite partie de ses jouets à la fois, ce qui est beaucoup moins contraignant. En systématisant ce processus et en structurant l’espace de jeu de l’enfant vous allez vous sentir soulagés et moins fatigués.

rangement-de-jouets-trier

La problématique des petits éléments

* Les petits éléments se perdent très facilement et plus souvent que les jouets dont ils font partie. Et qu’est-ce qu’ils font mal quand, en se levant le matin, vous marchez dessus et qu’ils se plantent dans vos pieds ! Essayez de trouver des stockages transparents pour y ranger tous ces petits objets. Si vous aimez bricolez, une bonne astuce consiste à coudre un grand tapis sur un mur avec plein de poches que vous pouvez remplir avec toutes les petites briques de construction, les petits personnages des Kinders Surprises, etc. C’est à la fois pratique et rigolo ! (lisez à ce sujet notre tutoriel pour créer un rangement mural dans une chambre enfant).

Poches murales pour le rangement des jouets

Jeter

* Forcez-vous à ne pas stocker pas les jouets cassés : parfois il faut savoir jeter ! Tous les enfants ont du mal à se séparer de leurs jouets, et ce, même s’ils tombent en mille morceaux… Proposez leur, par exemple, de prendre une photo de ces objets qui lui sont chers avant de les jeter. Ces photos permettront d’économiser de la place tout en préservant les bons souvenirs qu’ils en ont. Débarrassez-vous aussi des jouets « éphémères », ceux auxquels l’enfant n’a joué que lors de leur découverte (ça peut paraître surprenant mais ça arrive très souvent !).

Paniers de rangement pour les jouets

Ranger les peluches

* Une bonne astuce pour ranger les peluches est de fixer sur un mur une bande scratch de type Velcro au niveau des bras de l’enfant. Sur les dos des peluches, cousez l’autre partie, le côté doux, de la bande. Vous pouvez également coudre sur les oreilles ou sur les queues des peluches des petits boucles afin de les accrocher à des crochets vissés dans le mur. Cela vous fera gagner de la place et l’enfant aura toujours toutes ses peluches en vue et facilement accessibles lorsqu’il souhaitera en prendre une.

Ranger des nounours

Il est clair que nous ne pouvons pas restreindre l’espace réservé aux jouets à la seule chambre de l’enfant. Les jouets ont, en effet, tendance à voyager d’une pièce à l’autre de la maison ou de l’appartement. Pour y remédier vous pouvez, par exemple, disposer des seaux, des bocaux ou des boîtes de rangement un peu partout dans la maison. Cela vous permettra de gagner du temps en rangeant.

Les différents types de rangements

Il existe presque autant de choix de rangements pour les jouets que de jouets différents. J’ai essayé d’en faire le tour de manière synthétique et voilà ce que j’ai trouvé :

La boite en carton

1. Le rangement le plus populaire et le moins cher reste une simple boite en carton que vous pouvez décorer selon vos goûts et vos préférences en matière de couleurs. Pour cela, il vous faudra un papier cadeaux relativement épais, de la colle ou de la peinture que votre enfant pourra manipuler lui-même pour vous assister et vous pourrez alors inventer autant de personnages que vous voulez avec une simple boite en carton.

Une boite de rangement en carton

Un rangement pour jouets en carton fait maison

Une boite en carton pour ranger les jouets des enfants

Découvrez de nombreuses boites de rangement pour les enfants sur BambinsDeco.com.

Les seaux en plastique

2. Les seaux peuvent aussi vous aider dans votre quête de l’ordre. Vendus dans les magasins de bricolages ou de jardinage, ils sont généralement assez spacieux et, grâce au large choix de couleurs disponible aujourd’hui, contribueront à rendre vos chambres d’enfants plus colorées et plus gaies. Avec un peu de peinture, votre enfant pourra ajouter sa petite touche personnelle à la décoration de ce rangement pratique et malin.

Une pyramide de seaux remplis de jouets

Ranger les jouets dans des seaux

Les caisses, les coffres…

3. Caisses, barquettes, coffres et autres conteneurs peuvent aussi constituer un excellent moyen de rangement pour les jouets. Je trouve que ce type de rangement apporte un peu de modernité et d’originalité dans une chambre d’enfant.

Des rangements fixés au mur

Des caisses de rangement en plastique

BambinsDeco.com propose un grand choix de caisses à jouets.

Les paniers de rangement faits maison

4. Si le fil et l’aiguille sont vos amis, vous pourrez sans problème vous atteler à la fabrication de paniers de rangement en tissu ou de sacs de rangement que vous accrocherez aux murs. Ce sont des rangements parfaits pour tous les petits objets qui ne sont pas trop lourds.

Des sacs suspendus pour ranger les jouets

Les bocaux et pots de confiture

5. Rangements astucieux, les bocaux et autres pots de confiture décorés pourront également servir à recevoir les petits objets. Si vos enfants sont encore petits, choisissez plutôt de petits pots en plastique par mesure de sécurité.

Des pots de confiture pour ranger les petits objets

Bocaux de rangement Le rangement des petits objets

Du mobilier enfant équipé de rangements astucieux

6. Pour ceux d’entre vous qui aiment les rangements fonctionnels et pratiques, les fabricants de mobilier enfant ont inventé des lits et des bancs équipés de caisses ou de tiroirs de rangement astucieusement intégrés.

Des rangements sous le lit pour les jouets

Un banc coffre à jouets

Des tiroirs de rangements pour les enfants sur BambinsDeco.com.

Les sacs à jouets

7. En général, les enfants adorent des sacs à jouets tout doux et tout mous qui peuvent prendre la forme de cabanes ou de petites maisons. Ils peuvent se cacher dedans, fabriquer un abri pour leurs poupées et surtout tout ranger dedans lorsqu’ils ont fini de jouer.

Un coffre à jouet

Sacs de rangement

Les boîtes en plastiques avec couvercle

8. Les boites en plastique avec couvercle ne sont, certes, pas très esthétiques, mais par contre très pratiques ! En effet, la poussière ne rentre pas à l’intérieur ce qui facilite le nettoyage. On trouve facilement des couvercles de différentes couleurs qui pourront égayer la chambre par la même occasion.

Boite de rangement en plastique

Les paniers suspendus au plafond

9. Les paniers suspendus au plafond sont idéals pour gagner de la place mais, au premier regard, ils peuvent paraître un peu compliqués à installer dans la chambre. Ils sont donc plutôt à recommander aux plus bricoleurs mais l’idée est vraiment astucieuse et cela mérite bien que l’on y passe un peu de temps !

Des paniers de rangement suspendus au plafond

Les jouets qui font office de rangements

10. Voici une autre excellente solution pour gagner de la place dans la chambre d’enfant, ce sont les jouets qui font également office de rangements.

etagere-jouet

Boite de rangement Lego
Une boite de rangement Lego vendue sur BambinsDeco.com.

Les conseils des psychologues

Les psychologues expliquent que l’ordre est une question d’habitude. Dès le plus jeune âge, veillez donc à ce que vos enfants accrochent eux-même leurs manteaux. Ainsi, plus tard, il le feront automatiquement, sans se poser de questions. C’est pareil pour les jouets ! Toute tentative d’inciter les enfants à ranger leur chambre est inutile si ce sont les parents qui font le rangement à leur place. Voilà quelques règles élémentaires qui sont, notamment, utilisées dans les écoles maternelles et, quand bien même le rangement est ennuyeux, cela peut fonctionner.

desordre-chambre-enfant

Pour inciter l’enfant à ranger sa chambre, commencez par y faire le ménage avec lui. Le rangement commun donne beaucoup plus de plaisir que quand il doit le faire tout seul.

Ne le grondez pas pour le chaos, le désordre dans une chambre d’enfant est une chose naturelle mais expliquez-lui que le rangement doit l’être également.

Ne demandez pas à vos enfants de ranger leurs grands projets de jeux inachevés qui durent plusieurs jours tels que les puzzles ou les constructions Lego par exemple.

Le rangement ne doit surtout pas être perçu par l’enfant comme la fin du jeu mais comme une continuité. Pour cela, après le jeu qui s ‘appelle « le rangement » vous pouvez par exemple choisir un autre jeu plus intéressant comme la lecture, le chant ou le théâtre de marionnettes.

L’enfant doit faire le rangement à fond dans une partie de sa chambre au moins une fois par semaine, par exemple, sur une étagère ou sur son bureau. Soyez cohérent et restez fermes mais sans chipoter sur de petits détails. Et surtout, pensez toujours à le féliciter lorsqu’il a terminé de ranger !

J’espère que nos conseils pourront vous aider à combattre le désordre dans les chambres de vos enfants. Quant à la grosse quantité de jouets que reçoivent nos petits, c’est aussi une question d’habitudes. Il ne faut pas avoir peur de demander à la famille, pour Noël ou l’anniversaire, de faire des cadeaux inhabituels tels qu’un stage pendant les vacances ou une entrée dans un parc, des fournitures scolaires dont ils ont envie etc. Si vous avez plusieurs enfants, apprenez leurs à apprécier des cadeaux communs en leur expliquant qu’ils seront ainsi « plus gros ». Enfin, privilégiez les jeux éducatifs ou les livres qui prennent généralement moins de place.