Ardoise dans une chambre d'enfant

Certains parents modernes ont envie d’éveiller leurs enfants dès le plus jeune âge, parfois alors même qu’ils ne savent pas encore se tenir debout. Et ce, à n’importe quel prix ! Ça peut surprendre, voire choquer, mais finalement tout a un sens et mène vers un résultat, quel qu’il soit. Quand ma fille a eu tout juste 6 mois, j’ai commencé à lui lire, le soir, « Les Aventures d’Alice au pays des merveilles » de Lewis Carroll et je croyais profondément que ça l’éveillait. Je faisais pareil avec de la peinture et j’essayais de lui apprendre, du matin au soir, le plus de choses possibles avant ses douze mois. Maintenant, je sais que toute initiation d’éveil est bonne si c’est fait opportunément et dans de bonnes conditions, sans forcer ou fatiguer l’enfant. Et sa chambre peut devenir un véritable endroit de développement physique, intellectuel et créatif, tout naturellement. Dans ce long article nous essayerons de présenter les différentes méthodes d’éveil classiques et modernes ainsi que les objets qui sont, à mon avis, presque indispensables dans une chambre d’enfant, et ce, dès la naissance.

Chambre enfant aménagée pour favoriser l'éveil

Les différentes méthodes d’éveil

L’enfant découvre le monde à chaque instant et tout, dans sa chambre, doit être coloré, sonore ou en mouvement afin d’attirer son attention et lui donner l’envie de toucher, d’interagir avec son environnement. Des mobiles qui dansent au-dessus de leur tête, des peluches qui parlent quand ils les prennent dans leurs bras, des ballons de toutes les couleurs qui chantent lorsqu’ils les font tomber, etc. Aujourd’hui, les fabricants de jouets ne nous laissent pas en en reste quant au choix d’objets à la fois ludiques, récréatifs et éducatifs. En imaginant la chambre de leur nouveau-né, les parents peuvent prévoir d’y intégrer bien avant sa naissance différents instruments de musique, une grande ardoise murale et d’autres objets d’éveil pour qu’il puisse découvrir le monde, expérimenter, créer et grandir intelligemment. À partir de quel âge, avec quels jouets ou objets et quel type d’initiation à l’éveil choisir ? La plupart des méthodes de développement précoce sont basées sur l’idée qu’un enfant s’éveille à chaque instant, en faisant connaissance avec le monde qui l’entoure. Tous les objets peuvent jouer un rôle bénéfique pour stimuler les fonctions cognitives de nos enfants et commencer dès le plus jeune âge un travail d’éveil progressif aura toujours des effets positifs sur leur développement à plus ou moins long terme !

chambre-enfant-methode-eveil

La méthode Montessori

L’enfant apprend dans le mouvement, la joie et la liberté.

« L’enfant, être humain libre, peut nous enseigner, à nous et à la société, l’ordre, le calme, la discipline et l’harmonie, quand nous l’aidons, l’amour fleurit, un amour dont nous avons le plus grand besoin pour unir tous les hommes et créer une vie heureuse. » Maria Montessori

Maria Montessori, créatrice de la méthode du même nom

La méthode de Maria Montessori, dite « Méthode Montessori« , est la méthode d’apprentissage et de développement précoce la plus connue dans le monde. Cette femme-médecin italienne, qui a consacré toute sa vie à l’éducation des enfants, à leur développement physique et spirituel, disait qu’entre la naissance et l’âge de 6 ans environ l’enfant apprend plus qu’un jeune adulte au cours de sa vie universitaire. Il apprend sans contrainte, dans le mouvement, la joie et la liberté.

La plupart des jouets actuels destinés aux enfants en bas âge font appel à plusieurs sens en même temps. Or les spécialistes de la méthode Montessori pensent que, pour l’éveil des nourrissons, il est essentiel de bien différencier les sensations en créant, dans la chambre bébé, différentes zones sensorielles.

Une chambre enfant aménagée façon Montessori

Les adeptes des méthodes de Maria Montessori conseillent d’utiliser, dans la chambre d’enfant, différents objets qui contribueront chacun au développement de l’un des organes sensoriels. Ainsi, le petit va pouvoir étudier l’univers qui l’entoure en regardant, touchant, écoutant, sentant, goûtant. Il s’agit d’une méthode d’apprentissage kinesthésique, basée sur les sens. Voilà pourquoi, en aménageant et en décorant sa première chambre, il est bon d’utiliser toutes les textures possibles : rude, lisse, doux, en relief, en peluche… Les parents peuvent fabriquer eux-mêmes, avec les moyens du bord, quasiment tous les objets d’éveil entrant dans la décoration d’une chambre enfant. Par exemple, il est très facile de confectionner une sorte de moufle cousue avec différents types de tissus sur l’envers et l’endroit. Ainsi, en caressant la peau du bébé avec, vous verrez qu’il sera content au contact de la face douce ou, au contraire, qu’il fera la moue, ou peut-être même pleurera, si vous choisissez la face rêche de la moufle. Les bébés savent exprimer dès leur plus jeune âge ce qui leur est agréable ou non.

Chambre enfant et éveil

On peut aussi très facilement fabriquer des petits sacs en tissus et les remplir avec toutes les sortes de graines et autres aliments secs : sarrasin, haricots secs, pâtes etc. En général, tous les bébés adorent toucher différentes textures, c’est une découverte à la fois ludique et très bénéfique pour leur développement. Pour stimuler leur sens olfactif, ces petits sacs pourront également être remplis d’herbes aromatiques, d’épices qui dégagent des odeurs très variées etc.

Pour stimuler la vue, le bébé a besoin d’avoir tout autour de lui des objets gais, vifs, colorés qui attirent son attention. Par exemple, dès la naissance, les parents peuvent installer un mobile fixé au-dessus du berceau et auquel seront fixés différents petits jouets en mouvement que le petit curieux essayera d’attraper, le poussant ainsi à faire ses premières tentatives pour se redresser. Le tapis d’éveil a la même fonction : le bébé observe alors les formes et les couleurs, regardent la réflexion de la lumière dans les petits miroirs qui brillent, etc.

Des couleurs dans le lit bébé

Contrairement à certaines méthodes ou idées reçues préconisant de privilégier des couleurs calmes, pastels dans une chambre de bébé, Maria Montessori pense que les nouveau-nés perçoivent mieux les couleurs vives et contrastées, les lignes nettes. Par exemple, si vous y prêtez attention vous devriez constater que les bébés sont fascinés par les visages et ils peuvent les observer pendant des heures : c’est pour cette raison qu’ils aiment tant caresser notre nez ou nos oreilles quand on les tient dans nos bras. Les spécialistes de la méthode Montessori conseillent d’accrocher de grands portraits sur les murs de la chambre ainsi que des guirlandes munies de bouts de tissus très colorés que l’enfant pourra observer au cours des premiers mois de sa vie.

Chambre aménagée d'après la méthode Montessori

C’est également vers l’âge de deux mois environ que toutes sortes de hochets ou de jouets qui se tournent en émettant des sons, qui grincent ou qui couinent trouveront idéalement leur place dans la chambre afin de stimuler l’ouïe du bébé. Plus tard, ils seront remplacés par un petit piano, un xylophone, un tambour ou simplement par une bouteille en plastique vide que l’on aura remplie avec différentes graines qui font du bruit lorsque l’enfant les secoue… Voilà encore une idée pour fabriquer un jouet d’éveil soi-même à moindre coût !

Instruments de musique pour enfants

Instrument de musique à fabriquer soi-même avec une bouteille vide

Avec le temps, certaines des idées de Maria Montessori ont été retravaillées, modernisées en tenant compte de la manière dont le monde a évolué et des nouvelles découvertes des chercheurs spécialistes du développement de l’enfant. Mais ceci ne remet pas en question le fait qu’un enfant est toujours curieux, s’intéresse à tout ce qu’il découvre du monde à chaque instant de sa vie et l’analyse, l’étudie à sa façon. Laissez à sa disposition toutes sortes de casseroles, de cuillères en bois ou en métal, de boîtes en plastique etc. Faites des petits paniers de découverte en y mettant des bouts de tissus différents, des pommes de pin, les tronches etc. Regardez autour de vous, faites marcher votre imagination et mettez-y tout ce qui peut être analysé et étudié par ses petits doigts en veillant, bien entendu, à ne rien mettre qui puisse être dangereux pour l’enfant (ceci exclue donc, évidemment, les objets coupants, tranchants, trop petits et pouvant être avalés, présentant un risque d’étouffement ou de suffocation comme les sacs en plastique etc.).

Un petit panier de découverte pour bébé

Différents bouts de tissu

Pour qu’un enfant se sente bien dans sa chambre, les meubles choisis doivent correspondre à son âge et à sa taille. Voilà par exemple, ci-dessous, des photos de la chambre d’une petite fille de 17 mois que sa maman a aménagée en s’inspirant des idées de Maria Montessori.

Chambre d'une fillette inspirée des idées de Montessori
[Source : Lissy’s Montessori Inspired Toddler Bedroom]

Voici quelques idées complémentaires pour fabriquer des jouets inspirés de la méthode Montessori (pour des enfants âgés de 2 ans et plus) que vous pouvez trouver sur ce blog tenu par une maman américaine (en anglais mais très bien illustré, la plupart des photos parlent d’elles-mêmes) :
50 Montessori Activities for 2 Year Olds

Ci-dessous, quelques exemples en images de quelques unes des 50 activités d’éveil proposées par cette maman blogueuse :

Des figurines d'animaux en plastique et de vraies photos dans un panier
La photo ci-dessus montre un panier dans lequel on a mis des figurines d’animaux en plastique ainsi que des photos d’eux tels qu’ils existent dans la réalité. L’enfant pourra ainsi comparer les représentations de ces différents animaux et essayer de mettre chaque figurine sur la photo correspondante.

Apprendre les couleurs
Pour l’apprentissage des couleurs, vous pouvez fabriquer ces sucettes colorées en vous servant de bâtonnets d’esquimaux qu’il vous suffira de peindre chacun d’une couleur et que vous recouvrirez ensuite d’un morceau de feutre assorti. Votre enfant sera ravi de pouvoir manger une glace de temps en temps et vous n’aurez qu’à collectionner les bâtonnets que vous aurez simplement lavés et fait séché jusqu’à ce que vous en ayez suffisamment sous la main.

Formes et figures géométriques Sachets de thé de toutes les couleurs

On trouve dans la maison de nombreux objets représentant quasiment toutes les formes géométriques existantes. Le fait qu’il s’agisse d’objets usuels dont on se sert au quotidien est encore plus efficace pour apprendre aux enfants à les identifier et à les distinguer car on peut en profiter pour leur expliquer à quoi ils servent et captiver ainsi leur attention. Par exemple, une boîte de conserve illustrera très bien un cylindre tandis qu’une balle de tennis ou de ping-pong fera une sphère parfaite et ludique à la fois. Pour les cubes, les prismes ou les parallélépipèdes rectangles, vos bambins ont probablement des jeux de construction en plastique ou en bois dont les formes correspondent. Notre environnement quotidien abrite vraiment tout un tas de choses qui, détournées de leur fonction première, peuvent servir de supports d’apprentissage parfaits : on y pense pas forcément sur le coup mais il suffit de prendre le temps d’observer tout autour de soi et de noter les idées qui nous viennent au fur et à mesure de nos découvertes.

pinces-a-linge-tissus

Maria Montessori accordait beaucoup d’attention à l’ordre et à l’organisation dans la chambre d’un enfant : chaque objet doit avoir un emplacement déterminé et il faut qu’il retrouve sa place après chaque utilisation. Ceci contribue à ce que nos petits associent plus facilement les différents objets présents dans leur environnement aux fonctions cognitives qu’ils permettent de stimuler.
Plus d’information sur l’auteur de la méthode et sur la méthode-même vous trouverez sur ce site :
http://www.montessori-formations.fr/etapes-developpement-naturel-maria-montessori.html

«Mangez, buvez dormez par terre!» méthode de Glenn Doman

glenn-domanLe kinésithérapeute américain et l’auteur de l’autre méthode du développement précoce Glenn Doman pensa que l’essentiel est de créer les bonnes conditions pour l’éducation physique de l’enfant, sans laquelle est impossible le développement intellectuel. Dans son célèbre livre6. How To Teach Your Baby To Be Physically Superb

il a écrit: «Mangez, buvez et dormez par terre», en stimulant ainsi le développement de l’enfant , car le mouvement c’est l’instrument principal dans la progression de l’intellect de la personne. En plus sur le sol le bébé ne risque pas de tomber! Glenn Doman pense que les parents peuvent commencer les exercices physiques dés la naissance du petit. Par exemple, grâce au petit toboggan universel (le track) que se construit assez facilement dans les conditions domestiques, le bébé peut commencer à ramper déjà vers trois-quatre mois, si les parents continuent de pratiquer cette exercice tous les jours. Plus souvent le bébé rampe, plus vite son cerveau se développe; Le track est assez large pour permettre au bébé de bouger librement les bras et les jambes et assez étroit pour pouvoir aider le bébé à se repousser grâce aux bords. Dans son livre Glenn Doman explique précisément les étapes de fabrication du premier toboggan et propose d’autres moyens pour le développement physique, comme, par exemple, l’échelle horizontale. Le bébé naît avec les poings férmés, donc déjà à la naissance il a ce réflexe naturel de tenir quoi que ce soit. Pourquoi ne pas le laisser s’entraîner tout de suite ? Petit à petit il commencera à se déplacer sur l’échelle tout seule.

track-methode-glenn-doman

Si vous avez assez de patience vous verrez dans cette vidéo comment le bébé d’un mois arrive à atteindre le bout du toboggan grâce à la méthode de Glenn Doman.

http://www.3of21.com/2013/01/things-we-have-built-to-help-with.html

Jouez avec vos enfants, la méthode de Cécile Loupan

Cecile-B-LoupanLa Française Cécile Loupan, encore une fervente du développement précoce physique dans son livre «Tous les enfants sont doués» inspire beaucoup les parents à développer les capacités naturelles des enfants, elle est persuadée que les exercices physiques sur le sol à plusieurs niveaux et aux textures différentes grâce à quel l’enfant apprend à grimper, à sauter, etc, contribuent aussi à l’évolution de l’intellect de l’enfant.

Inspirée par les méthodes du père américain des super-bébés Glenn Doman, Cécile Loupan a essayé de trouver ces propres moyens d’éveil et de les adopter en France, mais célèbre à l’étranger, elle n’a pas connu la popularité chez ses compatriotes, il y a très peu de Français qui connaissent ses œuvres et en plus ni les sets de motricité sportive, ni les sets de parcours en mousse, ni l’espalier suédois, ni d’autre complexes sportifs qui représentent le mieux les idées de Cécile Loupan n’ont toujours pas trouvé leur place dans la chambre d’enfant.
set-sportifset-motricite-sportive

 

 

 

 

 

 

 

set-sport-enfantCécile Loupan est l’antagoniste des parcs à bébé ou d’autres systèmes qui limitent la liberté des mouvements, elle a fait aussi son propre projet du lit bébé d’où il peut sortir tout seul et ou il peut également revenir tout seul. Il est important d’aménager la chambre ainsi que le bébé puisse ramper et faire ses premiers pas librement.

Cécile Loupan conseille de mettre le plus souvent le bébé sur le ventre dès la naissance en stimulant ainsi la reptation. Il commencera à se déplacer à quatrepattes plus vite. Il est important d’équiper la chambre par les gros objets comme les grands cubes, les boîtes, les chaises ou les meubles bas pour permettre au bébé de s’appuyer la-dessus et faire les premiers pas, en marchant d’un objet à l’autre.

Et tous les moyens improvisés sont la bienvenue dans la chambre d’enfant (le miroir, le ballon, les boîtes en carton, etc), l’essentiel c’est de montrer que les parents sont intéressés eux-même, que ces exercices qui sont considérées comme les jeux se fassent dans la joie et dans la détente.

http://www.decitre.fr/livres/croire-en-son-enfant-9782221052143.html
Le processus de dessin améliore l’intellect et la puissance de pensée

enfant-premier-dessin

Ils existent des méthodes qui conviennent à commencer le travail avec de la peinture à partir de trois mois.
Le japonais Masaru Ibuka, (http://fr.wikipedia.org/wiki/Masaru_Ibuka) industriel et cofondateur de la société Sony qui est devenu connu dans le monde grâce à son

dessin-enfant

livre Kindergarten is Too Late ou «Après trois ans il est déjà trop tard» disais que le bébé peut commencer à tenir un crayon et à dessiner vers huit mois. Quoi qu’il fasse ou dessine c’est sa manière de s’exprimer ! Moi je dirais que en réalité l’enfant se met à s’intéresser au dessin vers 11-18 mois. C’est mon propre expérience et elle a montré que le vrai intérêt pour faire les traces avec les feutres ou les battements des paumes de la main avec de la gouache apparaît vers un an environs. Avant c’est surtout une grosse envie de tout mettre dans la bouche et goûter.
D’ailleurs, cela pourrait être aussi une manière de s’éveiller – de toucher toutes les sortes de nourriture et de dessiner avec. Dans tous les cas c’est meilleurs pour la santé, même si la peinture est censée d’être faite pour les bébés, la nourriturereste le produit plus naturel. Et en plus, les études ont montré qu’il n’y a pas de limites d’age pour stimuler le bébé à faire connaître la texture de la nourriture. En touchant , l’enfant apprend et s’éveille en même temps.
http://sante.lefigaro.fr/actualite/2013/12/27/21776-bebes-physiciens-sur-chaise-haute

Une bonne continuation pour stimuler la créativité de l’enfant peut devenir le tableau style velleda avec les feutres effaçables.
Grâce à la peinture spéciale vous pouvez transformer une partie du mur et un mur entière en terrain de fantaisie enfantine. Dans les magasins de bricolage il y a une grande gamme de couleur pour faire le revêtement du tableau plus originale que la couleur blanche classique. Sans effort le dessin s’efface avec un éponge sec ou légèrement mouillée!
C’est 100 % sécurisant et sans miettes de craie par terre. vous pouvez installer le tableau aussi sur une table, une armoire, une porte ou le sol. Il y a un seul moment négatif, les feutres effaçables ne s’effacent pas si facilement de rideaux, du meuble, des vêtements ou du tapis. Soit il faudra surveiller l’enfant qui d’habitude ne fait pas attention aux choses matérielles quand il est en train de créer, soit vous protégez tout autour.

chambre-enfant-velleda

Encore un objet de décor et d’éveil en même temps qui est devenu très populaire aujourd’hui c’est l’ardoise. Elle peut être facilement intégrée dans la zone de repos ou de travail et servir pour le loisir et pour les devoirs. Il existe les ardoises toutes prêtes en bois, ou en formes de tapisserie (vous réglez la taille vous-même) ou de stickers (l’ardoise pourra se coller sur le meuble, les boîtes de rangement ou tout simplement sur un mur). Le seule inconvénient de l’ardoise c’est le bouts de craie qui ont la tendance de tomber et laisser ses traces partout.

sticker-nuage-ardoisesticker-abc-house-noir(2)

 

ardoise-chambre-enfant
chambre-ardoise-enfant
tableau-mural-rectangulaire-a-la-craie(3)

tableau-mural-rectangulaire-a-la-craie

ardoise-murale-ronde

 

 

 

 

 

 

 

 

chambre-enfant-ardoise-banc
chambre-enfant-ardoise-animaux-mur
Le chevalet est une bonne solution pour les petits artistes. La plupart de chevalets modernes contiennent déjà les deux cotés «ardoise » et style «weleda», et en plus ils ont souvent tous les supports pour tenir les feuilles, ils ont les petits rangements pour la peinture, pour les craies ou les feutres. Le chevalet d’enfant moderne est souvent muni d’un grand aimant pour exposer les lettres, les chiffres ou les formes géométriques. Et encore un avantage – une fois servi, il se pli et se glisse facilement derrière une armoire, par exemple.
tableau-enfantIl est fini l’époque quand les parents interdisaient de dessiner sur les murs ! Les designers modernes ont enfin trouvé le moyen de casser les règles et ont inventé le papier peint à dessiner ou à colorier. Encore une innovation du design d’aujourd’hui est la tapisserie magnétique crée par l’artiste Sian Zeng qui permet sans cesse aux enfants de développer leurs fantaisie. C’est en même temps une solution originale du décor qui donne la possibilité de le changer sans arrêt.tapisserie-d-eveilmur-a-dessinertapisserie-aimantepapier-peint-magnetiqueLes murs peuvent jouer le rôle de vrais enseignants sans que l’enfant se rend compte. Les images, les lettres, les chiffres, les tables de multiplication, les petites poème, les comptines, la carte de terre, les reproduction de tableaux de peinture , etc, l’information rentre plus facilement dans la tête si l’enfant la voit tout le temps. En plus tout peut être changé ou remplacé selon l’age ou les objectifs nécessaires.

lettre-chambre-enfant

lettres--sur-mur-chambre-enfant
Glenn Doman pensa que vers sept mois le bébé est prêt pour l’assimilation intellectuelle de la matière. Il y a trois éléments de base – la lecture, la mathématique et les connaissances encyclopédiques. Et la chambre d’enfant se transforme. Maintenant chaque objet porte son nom comme dans le magasin. L’armoire a une étiquette «Armoire», la table – « table », la chaise – « chaise », il faut que l’enfant vive avec ces étiquettes, que ces mots écrits deviennent une partie de son monde. Les murs de la chambre contiennent les différentes images qui souvent se remplacent par d’autres images. Chaque jour les parents marchent le long des murs avec le bébé d’une image à l’autre en lui citant les noms représentés. Cette méthode de Glenn Doman permet aux enfants à progresser plus vite dans la lecture.
La musique développe le sens d’harmonie, la pensée symbolique, l’imagination de l’enfant

Et en plus la musique contribue au développement de l’intelligence spatiale, ce que permettra à l’enfant de saisir plus vite et plus facilement la mathématique;

Voilà un bon éveil qui n’a pas d’age de début et qui peut commencer encore dans le ventre de maman. Il existe une méthode simple et intéressante de l’éducation prénatale avec de l’aide de la musique. Il faut juste chanter, chantonner, écouter la musique mélodique, préférablement classique comme celle de Chopin, Mozart, Haydn… Eviter la musique forte, les dissonances brutales.

musique-dans-la-chambre-enfant
Après la naissance les parents commencent à développer le sens auditif du bébé. Il est recommandé de parler le plus souvent et plus longtemps, le bébé adore les voix de sa maman et de son papa, de raconter les petites histoires, citez les poèmes, de chanter les chansons d’enfant ou les chansons folkloriques. Puis on peut commencer à mettre petit à petit et pas très fort la musique dans sa chambre. Cela peut être la musique classique adopté pour les bébés, les sons de la nature avec le fond musical bas. N’hésitez pas de commenter tout ce que le bébé écoute : «Tu entends, comment la clochette sonne ? Et là c’est la pluie qui tombe. C’est le rossignol qui chante ! » L’enfant est prêt à écouter les voix aimées de ses parents sans cesse.

jouets-musicauxLa prochaine étape de l’éducation musicale peut être la création de bruits musicaux par l’enfant même. Le bébé secoue le hochet, il fait tomber un jouet, il tape avec une cuillère sur l’autre… tous ces bruits c’est de la musique aussi, la musique qui l’entoure. Commentez, comment cela sonne, bas, fort, résonnant, etc. Quand le bébé commence à faire les premiers pas les parents peuvent commencer à développer le sens de rythme. Mettez la musique et essayez de claquer, taper, trépigner en mesure de la musique. Vous pouvez demander à l’enfant de claquer les mains quand il entend une mélodie précise ou un accord. Ainsi donc vous allez développer son sens auditif, le rythme et la coordination.

musique-chambre-d-enfant
Mettez ensemble le plus «d’instruments musicaux», comme le tambours, les maracasses, les castagnettes, le tambourin à sonnailles, etc. Essayez avec ces objets de présenter les événements de la nature, les voix des animaux, l’humeur, l’état d’esprit. Quand l’enfant apprendra comment sonnent ses « instruments musicaux » commencez le jeu « devinette des sons ». Cachez derrière le dos plusieurs objets, faites sonner un et proposez à l’enfant de deviner lequel a fait ce bruit.

D’habitude les enfants adorent les jouets qui chantent. À n’importe quel age ils aiment appuyer sur les boutons et puis écouter les chansons, secouer ou ouvrir le monde magique des boites à musique, tirer une ficelle et entendre une douce mélodie… Tous ces jouets trouveront pour longtemps leur place dans la chambre d’enfant.

mobile-musical-poeme
Aux enfants plus grands vous pouvez proposer de dessiner la musique. Après l’audition d’un petit morceau musical proposez à l’enfant de dessiner ce qu’il a entendu. Parlez à l’enfant, demandez pourquoi il a choisi ces couleurs, ces silhouettes, etc. Et bien sûr, chantez plus, chantez tous le temps. Dans les familles ou les parents chantent, les enfants chantent aussi.

nuage-musical-ange-lapin-liberty

Quoi que ce soit la méthode que les parents choisissent et quoi que ce soit les objets qu’ils prévoient d’installer dans la chambre d’enfant, Glenn Doman conseille de faire avec plaisir, en respectant son enfant et en lui faisant confiance. Il faut savoir s’arrêter avant que l’enfant le voudra et se souvenir de la règle principale de sécurité : Si cela n’intéresse pas ni vous, ni votre enfant, arrêtez l’exercice. Vous faites quelque chose incorrectement. Bonne continuation! et n’oubliez pas que tous les enfants sont des génies!