Il n’est pas particulièrement compliqué d’aménager une chambre pour un seul enfant, mais si l’on manque d’espace et que l’on ne peut pas déménager (souvent difficile en région parisienne par exemple ou dans les grandes villes en général), il arrive que deux enfants doivent partager la même chambre. Dans un tel contexte, comment peut-on créer un univers agréable et douillet pour deux petits dans la même pièce ? Et si, en plus, les deux enfants concernés sont d’âges et de sexes différents, la mission devient encore plus compliquée… Dans cet article, je vais tenter de vous présenter le plan d’une chambre commune pour mes deux filles de 6 ans et un an, telle que j’aurais moi-même aimé en avoir une avec ma sœur ainée il y a très longtemps.

Chambre pour filles

Premièrement, pas de « tout en rose » ni de tapisseries couvertes de motifs de princesses ou autres petits personnages à la mode que nos petits aimeraient voir partout. Oui, bien sûr, il est important que les enfants puissent participer et choisir un certain nombre d’éléments eux-même (lorsqu’il sont en âge de le faire), mais les questions fondamentales, telles que le choix des couleurs pour les murs ou le choix et l’agencement des meubles, doivent être tranchées par les adultes. C’est, en effet, le rôle des parents de parvenir à trouver un équilibre entre des couleurs mariant des tons calmes et harmonieux pour la pièce et de choisir des meubles de bonne qualité, fonctionnels et assortis avec le style de la future chambre. Il ne faut jamais oublier que les enfants grandissent vite et que, par conséquent, les intérêts et les goûts de chacun changent en un coup de vent. Laissez-les plutôt choisir de petits détails du décor qui seront facilement remplacés par d’autres au fil du temps. Proposez-leur, par exemple, de choisir parmi tous ces petits personnages à la mode qui peuvent facilement être intégrées dans l’ensemble de la chambre et changés plus tard si les enfants le désirent.

Un petit univers pour chaque enfant

Cette chambre commune pour nos deux filles sera divisée en plusieurs zones. Il ne faut pas avoir peur de ça car, au contraire, ça va donner l’impression d’agrandir la pièce et on peut ainsi offrir un nouveau visage à un espace réduit. Chaque zone pourra porter sa propre couleur afin de créer à chaque enfant un petit univers bien à lui, mais il faudra néanmoins la choisir de manière à ce qu’elle soit en harmonie avec le reste de la pièce. Nos deux zones principales vont être définies comme ceci : une zone dédiée à la plus petite des deux filles avec son lit bébé évolutif (plusieurs modèles de lits pour bébés évolutifs : http://www.bambinsdeco.com/198-lit-bebe-evolutif-70-140) ainsi que divers rangements pour les vêtements et les jouets ; une zone dédiée à l’ainée, écolière, qui comprendra un lit 90 X 190, des rangements, son bureau et toutes ses petites affaires. Pour chacune des deux zones, je vous conseille d’opter pour du mobilier de bonne qualité qui pourra servir plusieurs années de suite et passer ainsi de la grande fille à la petite. Actuellement, on trouve de plus en plus de meubles transformables qui peuvent servir de la naissance jusqu’à l’adolescence. Très souvent, les gens pensent économiser en achetant du mobilier pas cher mais, au final, ils sont vite obligés de le remplacer et comme le dit le proverbe : « ce qui est bon marché coûte plus cher ».
Pour matérialiser la séparation entre les deux zones nous allons utiliser des cubes de rangement en bois massif ce qui permettra ainsi d’optimiser l’espace au maximum. Il est également possible d’utiliser des cloisons mobiles et amovibles telles que des panneaux japonnais par exemple. Ces cloisons n’offriront de rangements mais elles présentent l’avantage d’occuper très peu d’espace au sol tout en permettant de bien segmenter la pièce en zones distinctes. Attention toutefois à ne pas monter les cloisons jusqu’au plafond afin de ne pas couper la lumière dans la pièce, notamment si celle-ci ne comporte qu’une seule fenêtre.

lit-mezzanine-chambre-enfant chambre-deux-enfants-lit

Un lit mezzanine et des rangements pour optimiser l’espace

Le lit mezzanine peut être une bonne solution pour économiser de la place. Pour la fille aînée, il permet de combiner le lit, le bureau et certains rangements au sein d’un ensemble compact et très fonctionnel. Néanmoins, ce format de lit a également ses inconvénients et notamment, par exemple, si l’enfant a peur de la hauteur. Il y a aussi toujours un risque de chute ou d’incident pendant les jeux les plus actifs des enfants. Enfin, il faut également penser aux logements dans lesquels les plafonds sont assez bas car, dans ce cas, la partie couchage du lit mezzanine risque d’être très inconfortable. Les rangements destinés à accueillir des livres et des jouets ainsi que les armoires seront, de préférence, disposés le long des murs. Leur profondeur ne doit pas être trop importante, il vaut mieux miser sur leur hauteur pour gagner de l’espace. On pourra ainsi ranger tout en haut des meubles de rangement et des armoires ce qui sert moins souvent comme, par exemple, des couvertures, des draps, les vêtements qui ne sont pas adaptés à la saison etc.

chambre-pour-deux-filles

lit-bureau-pour-fille

chambre-pour-deux-enfants

Un espace commun dédié aux jeux

La zone de jeu peut tout à fait être un espace commun pour les deux enfants. Dans ce cas de figure, il vous faudra apprendre aux enfants à respecter le rythme et les horaires de chacun, et ce, dès le début de cohabitation. Un peu de silence pendant les siestes ou la préparation des devoirs est, notamment, indispensable… Apprenez-leur également à respecter les affaires et l’intimité de chacun.

lit-mezzanine-deux-enfants-jeux

Chaque appartement, chaque maison, chaque pièce possède ses propres caractéristiques, de la même manière que les membres de la famille ont leurs individualités. Dans cette vidéo, l’architecte d’intérieur David Bonjiovanni résume tout ce que nous venons de voir en nous donnant quelques conseils d’ordre général pour aménager la chambre de deux enfants.

Dans nos sociétés modernes, fortement teintées d’individualisme, nous avons fini par oublier à quel point il peut être positif de cohabiter, de vivre, d’exister dans la même pièce. Ça rapproche les enfants d’une part, les rendent plus attentionnés ou attentifs d’autre part. Oui, bien sûr, la présence de la petite sœur ou du petit frère pourra être fatigante quand ils pleurent, quand ils sont malades ou quand les grands ont la visite de leurs amis. Mais qu’est ce que c’est rassurant d’avoir quelqu’un dans la même pièce la nuit ! Ensemble, c’est plus facile de s’endormir sans avoir peur dans le noir et on peut se raconter des bêtises, des petits secrets, refaire le monde et rêver, rêver, rêver…

chambre-deux-enfants